Vincent TUAL

Manager Achats, Indirect Products Purchasing - Groupe PSA

Agé de 45 ans, Vincent Tual (maîtrise en physique de l’université de Pau, DESS/Master en contrôle industriel et gestion de la qualité de l’université de Clermont-Ferrand) est entré chez PSA Peugeot Citroën en 2003 au poste d’auditeur qualité fournisseur, puis de manager senior qualité fournisseurs et de manager senior transversal achats. Depuis 2015, comme manager achats, il est chargé du pilotage d’une équipe d’acheteurs dédiée aux achats des biens et services de frais généraux du Groupe PSA. Il a auparavant travaillé chez Total E&P, en tant que responsable qualité d’un centre de recherches.

Son intervention

Optimiser les achats indirects dans un groupe à la culture « achats directs »

Après une rapide présentation du Groupe PSA, Vincent Tual détaillera la stratégie et l’organisation mises en place aux achats pour répondre aux enjeux de réduction des coûts, en particulier sur le périmètre des achats indirects, dans une logique d’autonomie des cinq « plaques » géographiques mondiales et de cohérence globale. Il abordera également le sujet de la transformation digitale, comme levier de performance de la fonction et d’optimisation des échanges avec les partenaires, en particulier avec les fournisseurs.

En savoir plus

La gestion des achats indirects du Groupe PSA, qui regroupent trois catégories principales (services, Capex/dépenses d’investissement, matériaux et produits) et dépassent les 3 milliards d’euros annuels, s’inscrit dans une organisation et une stratégie visant une maîtrise optimale des coûts. Si chacune des cinq « plaques » géographiques fonctionne en relative autonomie, selon une logique de sourcing régional, l’ensemble s’inscrit dans une approche globale, pour profiter des meilleures opportunités et rester dans une stratégie cohérente. Les équipes achats se répartissent entre des « délégués », au contact du terrain pour identifier les besoins et structurer les demandes, et des acheteurs « opérationnels » davantage focalisés sur les processus métiers : appels d’offres, négociations, contractualisation, commandes, etc. A leur niveau, mais aussi dans leurs relations avec les clients internes (utilisateurs, prescripteurs) et les fournisseurs, ces équipes se doivent de respecter un certain nombre de processus, afin de maitriser les prix et obtenir de la productivité que ce soit, par exemple, par la co-construction du cahier des charges au juste nécessaire, ou encore en suscitant l’innovation. L’approche RSE s’est également imposée comme un axe majeur de développement, de même que la digitalisation pour automatiser toujours plus les opérations, avec une productivité et des gains accrus.

Vincent Tual